Etudes

Les études ci-dessous ont été confiées à l’Association ACANTHE par la DRAC de Bourgogne – Franche-Comté qui les a financées à 80 % .

2018 : Jardins et jeune public

  • Sondage auprès des propriétaires privés qui ouvrent leur jardin au public en Septembre 2018
  • Elaboration prévue d’un cahier de recommandations pour l’approche culturelle du jardin à destination du jeune public

2018 – 2019 : Etude des jardins des hôtels particuliers de Besançon

Cette étude est une action du programme 2018-2019 de l’Association ACANTHE, sous la présidence de Marie-Claude Mary qui en a assuré le montage, l’encadrement et le suivi.

Dans le cadre général du  développement du Pré-inventaire des jardins remarquables placé sous l’égide de Béatrice Rénahy, correspondante jardin à la Direction régionale des affaires culturelles Bourgogne Franche-Comté, elle s’inscrit dans un inventaire des jardins des hôtels particuliers du centre-ville de Besançon mis en œuvre à partir d’un constat révélant que, dans cette ville,  les jardins historiques ne bénéficiaient pas, jusqu’ici, d’investigations aussi poussées que celles concernant l’architecture. Autre objectif poursuivi : intégré les résultats de cet inventaire dans la mise en révision du Plan de Sauvegarde du Centre ancien -La Boucle.

Dans le programme, qui a bénéficié du soutien financier de la Direction régionale des Affaires culturelles, de Bourgogne-Franche-Comté (à hauteur de 80% du coût global de l’étude), le dossier consacré à la Préfecture du Doubs fait partie des quatre grands jardins qui ont fait l’objet de recherches poussées alors que six autres ont été abordés sous forme de fiches signalétiques.

Ont participé à la mise en œuvre de ce travail, une équipe réunissant des spécialistes d’horizons variés ayant une approche croisée dans l’art des jardins.

Cette étude est terminée, les dossiers ont été présentés au groupe de travail et remis à la DRAC.  Une restitution sera faite aux propriétaires et leur accord sollicité pour une diffusion plus large.

Les quatre grands jardins historiques retenus par le groupe de travail sont  les jardins de la Préfecture, de l’hôtel Pétremand de Valay, de l’hôtel Querret, et de l’hôtel de Clévans.

L’étude des jardins du centre ancien de Besançon souligne la diversité du patrimoine paysager en coeur de ville, avec notamment :
Des jardins hérités du XVIIIe siècle : jardins vivriers uniquement
– Potager de la Préfecture du Doubs (fin du XVIIIe siècle)
– Verger de l’hôtel Querret (déjà mentionné au début du XVIIIe siècle)
Des jardins pittoresques de la première moitié du XIXe siècle
– Parc de la Banque de France (avant 1833)
– Parc de la Préfecture du Doubs (années 1820)
– Parc de l’hôtel de Clévans (1852)
Des jardins à l’anglaise de la fin du XIXe siècle
– Jardin d’agrément de l’hôtel Querret (vers 1870)

2018 : RECENSEMENT DOCUMENTAIRE

Bilan du pré-inventaire des jardins de Franche-Comté

Traitement des clichés

 1986-2016

2017 : RECENSEMENT DOCUMENTAIRE

Bilan du pré-inventaire des jardins de Franche-Comté

 1986-2016