2018 Aube

Pargues : jardin du prieuré

Jardin à la française et contemporain, labellisé  «Jardin Remarquable »

Petit jardin composé de toutes pièces par la propriétaire depuis 20 ans, situé au pied d’une église des XIIe et XVIIIe siècles, classée « Monument Historique (MH) ». Trois parties distinctes :  un jardin formel, une zone mixed border et un jardin sauvage au bord d’un étang

Voir les photos du Jardin du Prieuré

Nogent sur Aube : « Assiette de la vallée de l’Aube » et son jardin

Belle surprise lors du déjeuner, la visite de ce beau jardin n’avait pas été prévue…

Voir les photos du Jardin

Nanteuil la forêt : jardin botanique de la Presle

Jardin contemporain labellisé  « Jardin Remarquable » et  JBF, label soutenu par l’association des jardins botaniques francophones.

Ce jardin de 2ha offre des collections végétales et des espaces aussi différents que le muret alpin, la roseraie, la saulaie, le fructetum, le jardin des plantes vivaces herbacées, le jardin blanc, la cage aux roses, la galerie des monstres, la steppe d’altitude, le labyrinthe caucasien…

La pépinière offre un choix exceptionnel de plantes calcicoles, donc bien adaptées à notre terre franc-comtoise, collection de spirées, reconnue en 1995 par le CCVS, collections également de saules, de caraganiers, de saxifrages à incrustations, de rosiers anciens, d’arbustes  et de vivaces, etc….

voir les photos du Jardin de la Presle

Barberey saint Sulpice : jardin et parc du château

Parc et jardin de 10 ha, le tout labellisé « Jardin Remarquable » : parc à l’anglaise, jardin à la française

Les propriétaires actuels sont à l’origine du sauvetage du bâti et du végétal. Le jardin à la française a été recréé à partir de 1965 suivant un plan datant du XVIIIe siècle. Le château, inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH) depuis 1930, est classé MH en 1980 en ce qui concerne les façades et les toitures.

voir les photos

Lantilly : parc et jardin potager du château

Parc et jardin potager, ensemble de 4 ha, labellisé « Jardin Remarquable »

A l’origine le potager, clos de murs, d’une surface de 1 ha, possédait une petite serre, une cabane au toit de lauzes, un puits, une tonnelle et quelques vieux fruitiers. Le projet de restauration du potager sera mûrement réfléchi par Bertrand de Virieu et son épouse, Claire de Vireu, photographe spécialisée dans les jardins et paysages, avec les conseils du paysagiste Camille Muller.

Le parc à l’anglaise, d’une superficie avoisinant les 3 ha, renferme des arbres remarquables spécimens majestueux comme un cèdre du liban tricentenaire, un hêtre pourpre, un catalpa tortueux … entre autres.

 voir les photos